MENU

La LED s’apprête à bouleverser le marché de l’éclairage

LAMPE

L’interdiction progressive en Europe des traditionnelles ampoules à incandescence, trop énergivores,  boulverse le marché de l’éclairage. Parallèlement, la lampe à led, équipé de semi-conducteurs qui produisent de la lumière au passage d’un courant électrique, se développe à vitesse grand V. Et devient l’objet de toutes les convoitises.

La led, qui ne représente pour l’instant que 5% du marché de l’éclairage professionnel, devrait dépasser les 50%, toutes applications d’éclairage confondues, d’ici à 2020. De quoi attiser les appétits de certains.

En témoigne l’arrivé récente de Toshiba, numéro trois mondial du semi-conducteur, sur le marché de l’éclairage en Europe. Le géant japonais a choisi la France pour lancer ses lampes à led sur le Vieux Continent. Espérant en distribuer, dès 2010, 600 000 exemplaires dans l’Hexagone.

Philips, General Electric, Osram (filiale de Siemens) : les trois acteurs historiques du secteur se sont longtemps partagé le gâteau de l’éclairage. « Mais leur monopole est cassé, estime Bernard Jannin, vice-président du Groupement  interprofessionnel du luminaire (GIL). Le marché échappe aux grands constructeurs de sources lumineuses. » Et d’énumérer les nouveaux intervenants : « l’américain Cree, le coréen Seoul Semiconductor ou encore le japonais Nichia », l’inventeur de la led bleue.

Entre les acteurs du composant électronique et ceux de l’éclairage, la guerre de la lampe est ouverte.

Source : LES ECHOS 7 DECEMBRE 2009

Article précédentLa conversion photovoltaïque
Article suivantVers un large accès aux énergies propres en Afrique ?

Sur le même thème