Actualités

Réalisations

Les réalisations sur mesure menées par Ecosolaire...

 

Modules solaires KYOCERA

Les modules solaires KYOCERA ont été les premiers au monde à passer les principaux tests de « l'essai séquentiel de longue durée » indépendamment réalisé par le TÜV Rheinland


KYOTO/Neuss, 21 octobre 2010 – Kyocera Corporation a annoncé aujourd'hui que son module solaire KD210GH-2PU est le premier au monde à avoir passé les principaux subtests du nouvel « essai séquentiel de longue durée » réalisé par TÜV Rheinland Japan Ltd. qui évalue de manière indépendante la qualité et la fiabilité des modules solaires.

L'essai séquentiel de longue durée, réalisé par l'organisme de certification tierce partie TÜV Rheinland, évalue les modules solaires au moyen de quatre principaux subtests : chaleur humide, cycle thermique, humidité-gel et diode bypass. Les tests valident la performance globale et la qualité des modules en les soumettant à des conditions plus strictes que celles normalisées par la Commission électrotechnique internationale (CEI). Par ailleurs, tandis que les essais conventionnels imposent qu'un module individuel séparé soit utilisé pour chaque subtest, l'essai séquentiel de longue durée réalise quant à lui les quatre subtests sur le même module, l'évaluant ainsi dans des conditions plus proches que celles auxquelles est soumis un produit pendant sa durée de vie réelle.

Le principal module solaire KD210GH-2PU (comportant 54 cellules photovoltaïques en silicium polycristallin, fabriquées en série depuis 2008) a été soumis aux principaux subtests du TÜV Rheinland en matière de chaleur humide et de cycle thermique – et le module Kyocera a prouvé qu'il maintient un niveau constant de puissance délivrée. En outre, par rapport aux méthodes d'essais industriels classiques, ces deux subtests évaluent les modules sur une durée prolongée. Actuellement, le module de l'entreprise passe les autres subtests – humidité-gel et diode bypass ; l'essai séquentiel de longue durée complet devrait se terminer d'ici le mois de décembre.

« Forte d'une longue histoire dans l'activité solaire qui a commencé à s'écrire en 1975, Kyocera fut la première entreprise du secteur à réussir à fabriquer en série les cellules solaires en silicium polycristallin. La preuve de la qualité et de la fiabilité à long terme de nos produits peut être constatée sur un système de production d'énergie solaire de 43 kWc que nous avons installée en 1984 sur notre centre de recherche et qui génère toujours de l'électricité à un niveau extrêmement élevé comparé à sa puissance délivrée originale. Les résultats du nouveau test du TÜV Rheinland appuient les propres données de Kyocera recueillies au fil des années à partir d'installations réelles, » a expliqué Tatsumi Maeda, vice-président et directeur général de Kyocera Corporation's Solar Energy Group. « Les résultats des tests réalisés par le TÜV Rheinland et les données provenant de nos propres installations mises en place il y a de nombreuses années prouvent la fiabilité des modules Kyocera et tranquillisent nos clients résidentiels et utilisateurs à grande échelle quant à leur investissement solaire. »

« Maintenant que le marché promet une durée de vie de jusqu'à 25 ans pour un module photovoltaïque, les utilisateurs finaux exigent davantage de preuves afin d'avoir confiance en un investissement solaire, » déclare M. Stefan Kiehn, responsable des équipements d'essais photovoltaïques chez TÜV Rheinland Japon. « L'essai séquentiel de longue durée » du TÜV Rheinland ne garantit pas que le produit sera aussi parfait dans 25 ans qu'au moment de son achat, mais il peut aider les fabricants à mieux comprendre comment leurs modules sont susceptibles de se comporter au bout d'une certaine durée de fonctionnement. Jusqu'à présent, cela était possible uniquement en réalisant des tests réels de la durée de vie en extérieur. »

Kyocera fournit des produits d'une fiabilité exceptionnelle, évaluant la qualité de ses produits en interne et avec des essais tierce partie afin de contribuer à poursuivre le développement et l'expansion du recours à l'énergie solaire. En tant que fabricant, Kyocera veut continuer à développer ses technologies en matière de cellules solaires pour trouver des solutions aux problèmes énergétiques et environnementaux auxquels le monde est actuellement confronté.